loader image

Les régimes à base de plantes préservent la santé

Les régimes à base de plantes sont bons non seulement pour la santé, mais aussi pour la planète.

Depuis quelques années, des experts affirment que les systèmes alimentaires mondiaux alimentent la crise climatique et l’explosion de maladies chroniques telles que les afflictions cardiaques, les diabètes et les cancers.

Dans une nouvelle étude de l’Université d’Otago en Nouvelle-Zélande, une équipe de scientifiques affirme que manger moins de viande et de produits à base d’animaux à l’échelle globale pouvait réduire les émissions de gaz à effet de serre tout en améliorant la santé de la population mondiale.

© CC0 pixabay/pastel100

« Plus les modèles diététiques que nous testions étaient centrés sur les plantes et donc éco-responsables, plus nous constations des améliorations de la santé de la population et des économies dans les frais de santé. Un scénario en particulier, qui retirait toute la viande, les fruits de mer, les œufs et les produits laitiers, et qui forçait les gens à cesser de gâcher inutilement de la nourriture, a offert les bénéfices les plus importants (en terme de santé publique et d’environnement) », a indiqué un des auteurs de l’étude, Jono Drew.

De tels changements à l’échelle internationale pourraient permettre de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 4 à 42% par an, en fonction de l’implication des différentes nations. « En substance, le message est comparable à ce qu’on entend dans tous les pays, c’est-à-dire qu’il faut rapidement trouver des moyens de soutenir notre population et faire changer les habitudes alimentaires », a conclu Jono Drew.

Text © Cover Media

Cover image © Doris.H/Westend61/Cover Images

Image sur cette page © CC0 pixabay /pastel100

2020-01-27T09:34:11+01:00